Dans le si riche continent du documentaire d’auteur, le comité de sélection du festival a retenu quatre films qui sont déjà passés en salle et qui ne sont pas encore disponibles sur des plateformes de SVOD. Il s’agit d’offrir à ces films que nous aimons l’occasion de rencontrer un nouveau public.
Cette programmation vous appartient et peut donc être enrichie par des courts métrages disponibles sur la plateforme Tënk ou par des documentaires que vous souhaitez défendre localement.
Elle peut également être complétée par des entretiens avec les réalisateurs des films que vous trouverez sur cette page en complément de chacun des films sélectionnés. A vous de jouer !

La cravate, nominé aux Césars 2021

Un film de Étienne Chaillou, Mathias Théry, France, 2019, 96′

Bastien a 20 ans et il milite depuis cinq ans dans le principal parti d’extrême-droite. Quand débute la campagne présidentielle, il est invité par son supérieur à s’engager davantage. Initié à l’art d’endosser le costume politicien, il se surprend à rêver d’une carrière, mais de vieux démons resurgissent qui risquent de briser son ambition.

Compléments d’informations :

 

Derniers jours à Shibati

Un film de Hendrick Dusollier, France, 2018, 58′

Dans l’immense ville de Chongqing, le dernier des vieux quartiers est sur le point d’être démoli et ses habitants relogés. Le cinéaste se lie d’amitié avec le petit Zhou Hong et Madame Xue Lian, derniers témoins d’un monde bientôt disparu.

Compléments d’informations:

Honeyland

Un film de Tamara Kotevska, Ljubomir Sefanov, France, 2020, 86′

Hatidze est une des dernières personnes à récolter le miel de manière traditionnelle, dans les montagnes désertiques de Macédoine. Sans aucune protection et avec passion, elle communie avec les abeilles. Elle prélève uniquement le miel nécessaire pour gagner modestement sa vie. Elle veille à toujours en laisser la moitié à ses abeilles, pour préserver le fragile équilibre entre l’Homme et la nature. Cet échange de bons procédés, qui relève de la communion, se voit perturbé lorsque Hussein, le voisin d’Hatidze, entreprend de récolter du miel de façon plus intensive, ce qui va nuire aux abeilles, à leur écosystème et à la façon de travailler respectueuse de l’apicultrice.

Compléments d’informations:

Histoire d’un regard, nominé aux Césars 2021

Un film de Mariana Otero, France, 2020, 93′

« Histoire d’un regard », documentaire sur Gilles Caron réalisé par Mariana Otero et co-écrit avec Jérôme Tonnerre, retrace la construction du regard du photographe français, son histoire et ses itinéraires à partir des rouleaux de pellicule des reportages qu’il a couvert avant sa disparition mystérieuse au Cambodge en 1970.

Le documentaire met en scène les recherches et découvertes de la réalisatrice au coeur de son travail d’enquête et de reconstitution. Mariana Otero tente de faire vivre « la dimension narrative, romanesque et cinématographique » des photographies de Caron qu’elle perçoit « même au coeur des évènements les plus dramatiques. »

Compléments d’informations:

Ces quatre films ne sont plus visibles sur les écrans de cinéma et pas encore sur les plateformes. Les droits de diffusion ont été achetés par Tënk chez l’habitant spécialement pour le festival.

Sélection de courts métrages

Films du Festival du court métrage de Clermont-Ferrand

Une sélection de courts métrages, sélectionnés par Tënk parmi les meilleurs du festival de Clermont-Ferrand sont disponibles sur Tënk.

 
 
 

Suggestion de courts métrages Tënk